Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les injections de Botox pour la transpiration excessive des aisselles- Liège

Les injections de Botox pour la transpiration excessive des aisselles- Liège

Le 19 mars 2019

Situé à Liège, le centre Medesthétique propose une solution efficace et rapide pour lutter contre la transpiration excessive des aisselles ou hyperhidrose. Grâce aux injections de Botox, l'inconfort lié à la transpiration des aisselles (hyperhidrose) disparaîtra pour une durée de 8 à 12 mois.

Qu'est-ce que l'hyperhidrose ? 

L'hyperhidrose idiopathique ou transpiration excessive des aisselles est caractérisée par une transpiration abondante au niveau des aisselles lorsqu'une personne est soumise à un stress (social, professionnel), mange épicé, boit de l'alcool ,..... Classiquement, l'hyperhidrose disparaît durant la nuit. La transpiration excessive des aisselles a un réel impact négatif sur la vie socio-professionnelle des patients qui en sont atteints. 

Comment le Botox agit-il sur l'hyperhidrose ?

Le Botox ou toxine botulique agit directement sur la glande sudoripare pour bloquer temporairement (8 à 12 mois) la production de sueur. Le Botox est une petite protéine produite par une bactérie. Le Botox est utilisé depuis plus de 30 ans dans certaines pathologies neurologiques. Son utilisation en esthétique requiert des doses minimes qui sont inoffensives pour l'organisme. 

Comment se déroulent les injections de Botox pour lutter contre la transpiration des aisselles ?

Le Botox est injecté à l'aide de fines seringues à insuline au niveau de la zone sécrétrice. Les injections sont superficielles. Seuls des petits pincements sont ressentis par le patient. Pour les personnes sensibles, l'application d'une crème anesthésiante (EMLA) peut être réalisée une heure avant les injections de Botox. 

Quels sont les résultats des injections de Botox pour traiter l'hyperhidrose ?

Suite aux injections de Botox, vous constaterez une diminution de la transpiration au niveau des aisselles dans les 48 à 72 heures. Cette diminution de la transpiration augmentera davantage durant 15 jours. Ensuite, les résultats se maintiendront entre 8 à 12 mois. Seule une transpiration résiduelle, nécessaire et normale persistera.